Mes créations reflètent mon mode de vie folk et nomade, associant des matières métalliques et organiques en perpétuelle mouvance. Des chaînes de laiton, de cuivre ou d’argent vieilli se dessinent tels des fils conducteurs autour des pierres semi-précieuses. Subtil mariage entre dureté et failles, les irrégularités de ces pierres traduisent leur caractère brut et minéral. Et parce qu’ils existent depuis la nuit des temps, j’aime travailler ces minéraux comme des talismans qui nous accompagneraient tous les jours.

Erelle Bertolini est diplômée d’un master en design et crée des bijoux depuis 2011. Chaque pièce Baies d’Erelle est pensée dans une éthique 100 % organique puis réalisée par des artisans bijoutiers.

Portrait